Râleur du matin … chagrin !

Bonjour ma tartelette aux figues !

Tu te souviens, il n’y a pas longtemps, je te parlais de mon coup de foudre pour Christine et ses vidéos (qui sont sur le point d’être remboursées par la sécu d’ailleurs ! ), le stop au râpage et la positive attitude !

Et bien aujourd’hui, on va parler de la zone fragile, l’instant où ça dérape, où ça dégringole sur le gazon anglais, quand le café se renverse sur le cahier de texte à signer, que votre minuscule renverse son kokola sur votre tailleur YSL ou que l’Homme se sert de votre pashmina pour essuyer le cambouis de son vélo …

Et à ce moment là, il faut faire un choix : 7° ciel ou trente-sixième dessous ?

Parce que la mère de Forest Gump, elle disait que « la vie c’est comme une boîte de chocolat on sait jamais sur quoi on va tomber » … mais que c’est pas pour ça qu’on doit pas essayer de repérer le bidule à l’alcool de cerise hein ?!!!

A vos bracelets mes biquets !

J’arrête de râler

Hello mes grains de cacao !

Je sais pas vous, mais moi la rentrée ça m’inspire plein de bonnes résolutions, genre premier de l’an mais en plus mieux car j’ai pas mal à la tête le lendemain ! Et du coup, cette année, je liste tout un tas de choses que j’aimerais faire ou arrêter de faire pour être meilleure, moins mauvaise, enfin plus mieux quoi !

Parmi les éternelles résolutions de diète sérieuse, d’idéal materno-éducatif, de mode de vie écolo-anti-conso et surtout de boustage de carrière de gribouilleuse, se trouve un défi génial que j’ai fait cet été : Arrêter de râler ! (on clique mes berniques !)

J’ai vraiment adoré le message du blog de Christine qui nous emmène avec elle du côté non-ralou de la force et je vous conseille d’aller trainer vos tongs à paillettes par là-bas, ne serait-ce que pour ces vidéos plus vitaminantes qu’un jus de citron bio !! Aujourd’hui, elle m’accueille sur son blog où elle essaye avec nous de moins râler et pour ça je la remercie encore et encore :

Pas de bisou pour les ralous !